Il y a tellement de saveurs de café en compétition, et je les aime toutes profondément. Il y a ton Championnats de barista et Coupe des brasseurs, votre Café de bonne humeur et Championnat des torréfacteurs, Championnat d'art latté et son frère plus DIY, à l'ambiance festive le rejet. Tu as Maîtres du café, Ligue des Baristas, et Écrasez la ruée, chacun testant un aspect différent du métier de professionnel du café. Je les aime tous tellement que j'ai pris le truc profondément ringard de faire les chiffres sur certaines de ces compétitions; c'est très à l'intérieur du baseball et je n'en suis pas entièrement fier, mais c'est qui je suis.

Le fait est que les concours de café sont amusants et si vous, spectateur, vous accordez la liberté de vous y plonger, vous vous amuserez aussi. Vous imaginez donc mon enthousiasme – et bientôt le vôtre aussi – lorsque j'ai appris l'existence d'une course de barista à Paris. Le Course des Cafés est une course de deux kilomètres où les baristas doivent transporter un plateau avec un café et un croissant, sans rien perdre de son contenu.

publicité mais le premier livre de recettes sur le café est maintenant disponible

 

Tel que rapporté par CNN, la course a une histoire assez longue, remontant à 1914, même si aucune n'a eu lieu depuis 12 ans en raison de contraintes budgétaires. Mais avec Paris pour accueillir le JO 2024 cet été, la Course des Cafés a été relancée dimanche 24 mars « pour promouvoir le sport et l'excellence du service français ».

Les règles sont assez simples : les participants doivent parcourir le parcours de 2 km (environ 1.2 miles) en portant un plateau contenant une tasse de café, un verre d'eau et un croissant le plus rapidement possible sans en renverser ; "Tout changement dans la composition de leur bac aurait un impact sur leur score final", selon CNN. Ils doivent porter la tenue traditionnelle du barista parisien : une chemise blanche, un pantalon noir et un tablier noir. Les règles n'interdisent pas expressément de fumer une cigarette effrontée, ce qui, je suppose, n'est pas le cas de la plupart des autres compétitions non plus, mais son omission semble particulièrement remarquable et parisienne compte tenu du contexte.

Décrit plus comme une marche rapide que comme une course à pied - qui, si vous avez déjà vu un marcheur de vitesse professionnel, peut encore être assez rapide - les baristas les plus rapides de l'événement de cette année ont franchi la ligne d'arrivée en moins de 14 minutes, sans se renverser. Pour leur rapidité et leur précision, les gagnants, Pauline Van Wymeersch du Café le Petit Pont et Samy Lamrous de La Contrescarpe, ont gagné des billets pour les cérémonies d'ouverture olympiques de cet été.

Nous avons besoin de plus de concours de café amusants comme celui-ci. Peut-être un transport de cruches à lait, où le concurrent qui transporte le plus de cruches à lait d'un gallon sur une distance de 10 mètres est le plus rapide qui gagne. Ou que diriez-vous d'un test de concentration, où les baristas doivent mémoriser un maximum de bêtises d'un client bavard tout en essayant de préparer un cappuccino ? Ou un jeu de cache-cache plus cool, le gagnant étant celui qui a réussi à se faufiler le plus longtemps dans le congélateur sans se faire remarquer. Vous participez à l'une de ces compétitions et je viendrai personnellement couvrir l'événement moi-même.

Zac Cadwalader est rédacteur en chef de Sprudge Media Network et rédacteur basé à Dallas. Lire la suite de Zac Cadwalader sur Sprudge.